Du comité de rédaction…

Valeurs

La « commission site » continue ses « propositions de partage » de valeurs qui nous enrichissent.

David Choquehuanca, défenseur des populations indigènes d’Amérique du Sud et de la Nature, a été élu Vice-Président de la Bolivie, le 8 novembre 2020.

A cette occasion, il a prononcé un étonnant et remarquable discours dont la portée universelle s’inscrit dans la verticalité des cultures millénaires amérindiennes, dans l’horizontalité d’un ici et maintenant qui englobe la totalité du vivant pour un « buen vivir », un « vivre bien » dont il est le chantre.

« Nous avons hérité d’une ancienne culture qui comprend que tout est lié, sans division ni exclusion. C’est la raison pour laquelle on nous a dit de nous unir, d’aller ensemble, sans laisser tomber personne pour que tout le monde ait tout et ne manque de rien (…) Aider nous aide à grandir et à être heureux. S’unir et se reconnaître dans le tout est la voix du passé, du présent, de l’avenir et de toujours. »

La Vie est un tout, dit-il, qui se déploie dans l’échange, le dialogue et le respect, dans la « complémentarité des opposés », sans exception, sans anthropocentrisme, comme une obligation comme une culture nouvelle qui nous relie au monde dans sa globalité, du rêve de nos pères à ceux de nos enfants. « L’empathie pour l’autre et le bien être collectif remplacent l’individualisme égoïste (…) Il ne s’agit pas du soi mais du nous (…) en intime connexion avec le cosmos, la terre, la nature, la vie individuelle et collective ».

Utopie ? Foi aveugle en l’humanité de l’homme ? Communication politicienne ? On peut tout croire mais, qu’avons nous à lui opposer ?

Cette bouffée d’air frais et d’optimisme vivifiant en ces temps à maints égards troublés, vaut bien que l’on consacre ¼ d’heure de sa vie à l’écouter. Peut-être en sortirons nous confortés dans nos valeurs, dans ce qui est l’essence de nos engagements, ici, au sein même de notre Centre et, ailleurs…

Lien Permanent pour cet article : https://centre-socioculturel-orthez.fr/reflexions/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.