Retour sur l’été 2017 des jeunes

 

 La fête autrement : Un coup de main à « Angèle et ses copains »

Alexia,  Anaïs,  Anaïs, Florine,  Jeanne,  Lucile,  Marion, Rosalie et Théo ont décidé cette année de donner un coup de main pour le service à la bodega installée à l’occasion des Fêtes d’Orthez dans la cour du Centre Socioculturel. Le dimanche 23 juillet, en fin de matinée, l’équipe a rejoint les organisateurs pour tout préparer avant l’arrivée des « festayres ».

Angèle et ses copains 2017

Jusqu’en toute fin d’après-midi, les jeunes ont assurés un service impeccable et dans la bonne humeur. Des messages d’encouragements  et de félicitations leur ont même été transmis, valorisant leur engagement. Cette belle journée  donne l’occasion aux jeunes de créer du lien avec leurs ainés et de prendre une place positive. Un grand merci à « Angèle et ses copains » de leur en donner l’occasion !

Découverte d’un métier

Toujours dans l’objectif d’élargir leurs connaissances de tout ce qui touche au cheval, les 22 et 23 août, Alexia, Marion, Maryne et Rosalie de la Junior Association « Ados de cheval » se sont plongées dans l’univers de l’équicie, c’est-à-dire celui de la relation d’aide avec le cheval comme partenaire. 

Au travers d’observations, d’échanges, de jeux, Marjorie de l’association « Les crins des Liens » de Bonnegarde (40), leur a fait découvrir son métier d’équicienne, qui s’inscrit à la fois dans les filières médico-sociale et équine. Dans le cadre des actions de médiation animale, sa pratique accorde un soin particulier au bien-être du cheval, à l’écoute de son langage et à la création d’un lien positif avec lui.

Equicie 2017

La seconde journée passée avec une personne accompagnée par « les Crins des Liens » leur a permis de concrétiser tout cela.

Le groupe a passé deux journées dans ce centre équestre qui porte ce projet, participant à quelques travaux de rénovation de bâtiments, de soins aux chevaux et de découverte de cette relation particulière au cheval. Vivre ainsi ces 48 h ensemble est  un moyen de créer des liens plus profonds.

Une nouvelle porte professionnelle s’est ouverte…

L’aventure pleine nature

Depuis 2 ans, le Centre Socioculturel organise fin août avec les jeunes un dernier séjour, afin de profiter jusqu’au bout des vacances. Cette année, c’est à Payolle, dans les Hautes Pyrénées toutes proches, que 10 jeunes sont partis découvrir la « canirando », avec « Les Traîneaux Pyrénéens » et Ingrid, musher de métier.

Un bivouac était prévu la 2ème nuit, que nous avons dû annuler  en raison d’une menace de tempête. Mais nous avons pu pleinement profiter des deux jours de « canirando », la météo ayant été finalement clémente.

Kanilantha

Ingrid, musher, mais aussi ambassadrice de sa montagne, a partagé avec les  jeunes les traditions des estives et de leurs « courtaus » (cabanes), les propriétés des plantes de montagne, etc.

Dans une ambiance de convivialité et de partage, les soirées de jeux près des tentes, les grillades assurées par les jeunes, ont complété la richesse du séjour.

Le dernier après-midi de balnéo à Loudenvielle fut apprécié de tous, réconfortant les muscles très sollicités par ces efforts.

Un grand merci à Ingrid pour sa générosité !

Enregistrer

Lien Permanent pour cet article : http://centre-socioculturel-orthez.fr/retour-sur-lete-2017-des-jeunes/