«

»

Nov 14

Imprimer ce Article

Des convictions et des actes au quotidien

Le message de la Fédération Nationale des Centres Socioculturel du mois de septembre dernier traitait de la volonté de faire face à la peur et au découragement liés à un contexte anxiogène et à des événements qui dépassent notre raison. Il titrait :

« Faire ce qui nous semble juste, là où nous sommes… »

Pendant mais aussi au-delà de notre légitime émotion face à l’incompréhensible inacceptable, les Centres Socioculturels sont et seront toujours là pour soutenir et accompagner tout un chacun de façon juste.

Ce soutien et ce juste accompagnement ne peuvent pas être conduits dans l’obscurantisme mais dans le respect, celui des valeurs fondamentales : la liberté dans le respect mutuel, l’égalité et la fraternité, universelles et garantes du bien vivre ensemble.

Ce soutien et ce juste accompagnement ne peuvent pas être menés dans une frilosité égocentrique et stérile mais au contraire dans le faire ensemble permettant la rencontre, le débat, la compréhension, en développant l’accès à l’éducation et à la culture pour tous, tout au long de la vie, pour se connaître et mieux se reconnaître.

Le Centre Socioculturel d’Orthez, à travers ses bénévoles et professionnels, s’inscrit lui aussi dans ce projet de société.

En adhérant et travaillant au Centre Socioculturel nous soutenons et prenons place dans cette démarche, simplement là où nous sommes.

Yves DARRICADES

Directeur CSC Orthez

Lien Permanent pour cet article : http://centre-socioculturel-orthez.fr/des-convictions-et-des-actes-au-quotidien/